Yahoo奇摩 網頁搜尋

搜尋結果

  1. Jeunesse Anna Sawai est née le 11 juin 1992 à Wellington, en Nouvelle-Zélande, de parents d'origine japonaise [3].Sa mère, formée à l'opéra, a ensuite travaillé comme professeure de piano [4], tandis que son père travaillait pour une entreprise d'électronique [5]. À partir de l'âge de 3 ans, sa mère lui a appris à jouer du piano et à chanter [3].

  2. La Nouvelle-Calédonie est un ensemble d'îles et d'archipels français faisant partie de la Mélanésie et de l'Océanie lointaine, situé en mer de Corail, dans la partie sud de l'océan Pacifique. Sa superficie terrestre totale est de 18 575,5 km2, et son île principale, Grande Terre, est longue de 400 km et large de 64 km. Son chef-lieu ...

  3. modifier Emmanuelle Béart, née le 14 août 1963 à Gassin (Var), est une actrice française. Elle est révélée en 1986 par son jeu dans le drame Manon des sources, de Claude Berri, qui lui vaut le César de la meilleure actrice dans un second rôle. La décennie suivante, elle s'impose comme une actrice française de premier plan en étant ...

  4. Claude Jade est une actrice française née le à Dijon ( Côte-d'Or) et morte le 1er à Boulogne-Billancourt ( Hauts-de-Seine ). Elle devient célèbre en incarnant Christine Darbon dans le cycle de films de François Truffaut : Baisers volés (1968), Domicile conjugal (1970) et L'Amour en fuite (1978).

  5. modifier. Le Nouveau Parti anticapitaliste ( NPA) est un parti politique français d' extrême gauche créé en février 2009 à l'issue d'un processus de fondation lancé par la Ligue communiste révolutionnaire (LCR) après l' élection présidentielle de 2007 . Il participe aux élections présidentielles de 2012, de 2017 et de 2022 avec ...

  6. Clotilde Courau est la fille aînée de Jean-Claude Courau, ingénieur, et de Catherine du Pontavice des Renardières, professeur des écoles dans les Hauts-de-Seine. Elle passe son enfance avec ses parents et ses trois sœurs, Christine, Camille et Capucine, entre Paris, l' Égypte et le Bénin . Clotilde Courau en 2017.

  7. Les campagnes de haine antisémite, de plus en plus virulentes dans la France des années 1890, incitent Émile Zola à s’engager en faveur des Juifs.En une du Figaro, le 16 mai 1896, il écrit : « Il y a une poignée de fous, d’imbéciles ou d’habiles qui nous crient chaque matin : « Tuons les Juifs, mangeons les Juifs, massacrons, exterminons, retournons aux bûchers et aux dragonnades.