Yahoo奇摩 網頁搜尋

    • 1
      十大花蝶館(桃園德育店)
      桃園市平鎮區德育路二段47號
      03-284-1956
    • 2
      十大花蝶館(桃園大溪店)
      桃園市大溪區民權東路101號
      03-387-4640
    • 3
      十大花蝶館(桃園中平店)
      桃園市桃園區宏昌六街211號
      03-392-1447
    • 4
      十大花蝶館(桃園中正店)
      桃園市桃園區中正路484號
      03-333-3220
    • 5
      十大花蝶館(桃園三民店)
      桃園市桃園區三民路三段474號
      03-218-2606
  1. District de Taoyuan — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/District_de_Taoyuan

    Le district de Taoyuan (chinois traditionnel : 桃園區) est un district de la municipalité spéciale de Taoyuan, au nord de Taïwan. Géographie Le district couvre une superficie de 34,80 km 2 [1]. La dernière modification de cette page a été faite ...

    • (zh) 桃園
    • Taoyuan
  2. Fichier:Emblem of Taoyuan City.svg — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Emblem_of_Taoyuan_City.svg

    Fichier d’origine (Fichier SVG, nominalement de 216 × 216 pixels, taille : 10 Kio) Ce fichier et sa description proviennent de Wikimedia Commons. Accéder au fichier sur Commons Description Description 中文: 桃園市市徽 English: Emblem of Taoyuan ...

    • Auteur inconnuUnknown author
    • 中文: 桃園市市徽English: Emblem of Taoyuan City
  3. Ligne à grande vitesse de Taïwan — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Ligne_à_grande_vitesse_de_Taïwan
    • Historique
    • Les Trains
    • Circulations
    • Gares
    • Voir aussi

    Le projet d’un train à grande vitesse est proposé au début des années 1990. Dans un premier temps le projet d’Eurotrain, un consortium entre Alstom (TGV) et Siemens (ICE) est choisi. La catastrophe de Eschede en Allemagne, où un ICE se disloqua presque complètement à la suite d’un bris de roue, révèle un défaut de conception du train allemand. Mais c’est en fait pour des raisons financières que le projet est abandonné au profit du Shinkansen japonais[2]. L’affaire se conclue par une indemnisation de 65 millions de dollars américains pour le consortium européen[3]. La construction démarre en 2000 et les premiers essais en 2005. Les premières gares ouvrent leurs portes en 2007et le nouveau train entre en service. Bien qu’apportant un réel avantage, le THSR subit diverses critiques, principalement son coût élevé et une qualité de fabrication défaillante[4]. Il est vrai que trois trains à grande vitesse avaient déraillé lors des essais en octobre 2006. En revanche, le gain de temps est...

    Les trains qui circulent sur la ligne sont des Taiwan High Speed 700T. Ils circulent à la vitesse maximale de 300 km/h. Il existe deux types de compartiment : Économique (standard) et Affaires, avec pour ce dernier des sièges plus larges, des systèmes de divertissements audio et une prise de courant à chaque siège permettant de brancher divers appareils : lecteur de musique, ordinateur portable, etc.Dans toutes les classes, les sièges fixés par trois, pivotent afin de voyager dans le sens de la marche. La rotation des sièges et le vidage des wagons (retrait des objets oubliés, et des déchets restants) est effectué à chaque terminus, avant que le train ne reparte dans l'autre sens.

    En service de 6 heures du matin à minuit, tous les trains s’arrêtent à Taipei, Panchiao et à la gare de Taichung, mais d’autres trains desservent les autres stations. 1. Trains numérotés 1xx, 2xx : Taipei à Zuoying, arrêts à Panchiaoet Taichung seulement. 2. Trains numérotés 3xx : Taipei à Zuoying, arrêts à Panchiao,Taichung, Chiayi et Tainan. 3. Trains numérotés 5xx : Taipei à Taichung et Taichung à Zuoying, s’arrêtent à toutes les stations intermédiaires. 4. Trains numérotés 6xx, 7xx : Taipei à Zuoying, s’arrêtent à toutes les stations.

    Gare de Nangang (zh) (南港車站) : souterraine, située, dans le district de Nangang, à Taipei; sera renommée « gare Taipei Nord » ;
    Gare centrale de Taipei : souterraine, située en centre-ville, partage la gare avec le réseau ferré classique et le métro de Taipei;
    Gare de Banqiao (zh) (板桥車站) : À Panchiao: souterraine, partage de la gare avec le réseau classique ; sera renommée « gare Taipei Sud » ;
    Taoyuan (桃園), Gare de Taoyuan (zh) (桃園車站) : souterraine, située à Zhongli, dans le Comté de Taoyuan, près de l’aéroport international Taiwan-Taoyuan. Une correspondance avec le MRT permet de se ren...

    Article connexe

    1. Chemin de fer de Taïwan

    Liens externes

    1. (en) site officiel[archive] 1. Portail de la grande vitesse ferroviaire 2. Portail de Taïwan

  4. Wiki — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Wiki
    • définition Du Terme « Wiki »
    • Fonctionnement Technique
    • Aspects Sociaux
    • Voir aussi

    Le mot hawaïen wikiwiki signifie en français « rapide »[2], « vite »[3] ou « informel »[4]. Il a été choisi par Ward Cunningham lorsqu'il créa le premier wiki, qu'il appela WikiWikiWeb[5]. Il utilisa l'expression « wiki wiki », un redoublement qui signifie « très rapide », « très vite »[6], parce que c'est le premier terme hafwaïen qu'il apprit lorsqu'il dut prendre un bus à la sortie de l'aéroport[5], et qu'au moment de créer son site, il voulait un terme amusant pour dire rapide. Dans l'URL du site apparaissait uniquement le terme « wiki », ce qui a probablement poussé les visiteurs à l'appeler ainsi[6]. Pour l'OQLF le terme « wiki » est un nom commun qui s'accorde au pluriel[7]. Le journal The Economist relève que le mot wiki peut être lu comme l'acronyme de « What I Know Is » (littéralement : « ce que je sais est » ou « voici ce que je sais »)[8]. Le concours de création littéraire et artistique Dis-moi dix mots a sélectionné le mot « wiki » pour son édition de 2014-2015[9]et en...

    Un wiki fonctionne grâce à un moteur de wiki : c'est un logicielinstallé sur le système hôte du site web.

    Histoire de la wikisphère

    Ayant évolué à partir des modèles d'origine, tel que le Portland Pattern Repository, les wikis ont connu tout d'abord une phase d'exploration logicielle jusque vers 1999. De 2000 à 2005, il y a une succession de tentatives dans la « Terrewiki francophone », ou wikisphère[11], qui apportent chacune leur lot d'innovations. Le serveur Crao Wiki apparaît en 2003, et s'attribue la tâche de répertorier les usages en cours sur les wikis, et de définir des normes. Cette activité se poursuivra essenti...

    Fonctionnement humain

    Lorsqu'une page est modifiée, les contributeurs réguliers qui suivent les évolutions de cette page peuvent vérifier et, si besoin, corriger ou compléter la modification effectuée. Ainsi, les actes de vandalisme, le spam et les divers détournementspeuvent être rapidement détectés et annulés. Le logiciel dispose de diverses fonctions et d'un système de gestion des droits d'utilisation de ces fonctions. Ainsi, les utilisateurs d'un site web écrit avec un wiki peuvent être répartis en différentes...

    Articles connexes

    1. MediaWiki, conçu pour répondre aux besoins de Wikipédia 2. Wiki d'entreprise 3. WikiWikiWeb, le premier wiki 4. Smallest Federated Wiki, une nouvelle vision du wiki par son créateur 5. Service d'hébergement de wikis 6. Liste de logiciels wiki 7. Liste de wikisayant des articles dédiés sur Wikipédia 8. Moteur de wiki

    Bibliographie

    1. Jérôme Delacroix, Les Wikis : Espaces de l'intelligence collective, Paris, M2 Éditions, 2005 (ISBN 2952051445)

    Liens externes

    1. (en) WikiMatrix.org : Outil de comparaison des moteurs wiki[archive] 2. (en) wikipatterns.com[archive] les modèles de comportements sur un wiki 3. Notices d'autorité : 3.1. Bibliothèque nationale de France (données) 3.2. Bibliothèque du Congrès 3.3. Gemeinsame Normdatei 1. Portail du logiciel 2. Portail d’Internet

  5. Super HxEros — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Super_HxEros
    • Intrigue
    • Personnages
    • Productions et Supports
    • Notes et Références
    • Liens Externes

    Un jour, quelqu'un a raconté que le terme « HERO » (ヒーロー, Hīrō?) serait composé de « H » (エッチ, Etchi?) et de « ERO » (エロ?). La source de l'érotisme chez les humains, « l'énergie H », est convoitée par des envahisseurs extraterrestres, les « Pas-rasites » (キセイ蟲, Kiseichū?), qui essaient de l'aspirer mais cela prive les humains de leur vitalité. Afin de sauver la Terre de ces occupants, le lycéen Retto Enjō participe à l'insu de tous à la protection de la Terre en tant que membre du groupe de héros « HxÉROS » (エグゼロス, Eguzerosu?), grâce à l'aide de dispositif de renforcement du corps humain également appelé « Armure Xero ». Alors qu'ils était encore enfants, son amie d'enfance, Kirara Hoshino, et lui ont rencontré un Pas-rasites, ce qui a causé un changement de personnalité chez cette dernière et a pris des distances de lui. Mais un beau jour, Kirara en rentrant de l'école tombe nez à nez sur un Pas-rasite…

    Pas-rasites

    Règlemante (ハッコウ蟲, Hakkouchū?) 1. Voix japonaise : Shizuka Itō (ja)[7]

    Manga

    Dokyū hentai HxEros (ド級編隊エグゼロス?) est écrite et dessinée par Ryōma Kitada. Elle est lancée dans le numéro de juin 2017 du magazine de prépublication de shōnen manga, le Jump SQ., paru le 2 mai 2017[10]. Le dernier chapitre est sorti dans le numéro de mars 2021, publié le 4 février 2021[11]. Les chapitres sont rassemblés et édités dans le format tankōbon par Shūeisha avec le premier volume publié en septembre 2017[12] ; la série comptera au total douze volumes tankōbon[13]. En août 2020, Delcou...

    Anime

    Une adaptation en une série télévisée d'animation a été annoncée par Shūeisha avec un compte à rebours sur le site web du Jump SQ. qui s'est terminé le 8 octobre 2019[19],[1]. Celle-ci est réalisée par Masato Jinbo chez project No.9, qui supervise également les scripts, avec les character designs d'Akitomo Yamamoto[20],[21]. La narration de la série est confiée à Rikiya Koyama[6]. La série est diffusée pour la première fois entre le 4 juillet[a] et le 26 septembre 2020 sur Tokyo MX, BS11, GTV...

    Œuvres

    Édition japonaise Édition française

    (ja) Dokyū hentai HxEros[archive] sur Jump SQ.
    (ja) Site officiel de l'anime[archive]
    Super HxEros[archive] sur Wakanim
    (en) Super HxEros[archive] (manga) sur Anime News Network
  6. Nagako — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Kōjun
    • Naissance et Origines
    • Études et Formation
    • Mariage et Descendance
    • Impératrice Consort Du Japon
    • Impératrice Douairière

    Née à Tokyo le 6 mars 1903, elle est le troisième enfant et la première fille du prince Kuniyoshi Kuni (久邇宮 邦彦 王, Kuni-no-miya Kuniyoshi ō?), membre d'une Ōke (王家) ou maison princière mineure de la famille impériale issue de la lignée de Shinnōke (親王家) Fushimi, et de Chikako Shimazu, fille du prince Shimazu Tadayoshi qui fut le dernier seigneur féodal de Satsuma. Par son père, elle est la nièce des princes Yasuhiko Asaka (officier de carrière dans l'Armée impériale japonaise, commandant des forces d'invasion de Nankin en 1937 et dont le rôle dans le Massacre de Nankin est discuté parmi les historiens de la période[1],[2]) et Naruhiko Higashikuni (il fut Premier ministre pendant 54 jours après la capitulation du Japon du 15 août 1945). Elle est aussi par son père la cousine germaine de la princesse héritière Yi Bangja (Hangeul:이방자; Hanja: 李方子), née princesse Masako de Nashimoto (梨本宮 方子, Nashimoto-no-miya Masako?), dernière princesse héritière de Corée par son union avec le prince Eui...

    Elle fait toute sa scolarité à partir de 1907, de l'école maternelle au lycée, au département pour filles de l'illustre école Gakushūin, réservée aux enfants de l'aristocratie japonaise, à Tokyo, de 1909 à 1916. Après avoir été choisie comme fiancée pour le prince héritier Hirohito en 1917, elle reçoit également une éducation, dispensée par sept tuteurs, en littérature chinoise et japonaise, en français, en calligraphie, en composition poétique et est formée à l'étiquette de la cour[3].

    Elle et le prince héritier Hirohito se fiancent le 19 juin 1921, et se marient le 26 janvier 1924. Elle aurait été remarquée par l'impératrice Shōken lors des funérailles de l'empereur Meiji en 1912, puis, invitée avec d'autres princesses et filles de l'aristocratie à prendre le thé avec l'impératrice Sadako au pavillon des concubines du palais impérial le 14 janvier 1914, c'est là qu'elle aurait été finalement choisie par Hirohito qui observait la scène de derrière un paravent[3]. Ce mariage rompt ainsi avec la tradition qui voulait que l'épouse officielle de l'empereur soit issue de l'une des cinq branches du clan Fujiwara. De plus, elle est la première impératrice depuis la restauration Meiji à descendre d'anciens daimyō, par sa mère. Pour ces raisons, plusieurs figures des grandes familles de la cour impériale s'opposèrent à cette union, dont surtout le prince Aritomo Yamagata, maréchal et ancien Premier ministre[3]. Mais elle reçoit alors le soutien de l'empereur Taishō lui-mêm...

    Accession au trône de son époux

    Devenue impératrice consort (皇后, Kōgō?) à la suite de l'accession au trône de son époux le 25 décembre 1926, puis devenue après le décès de ce dernier le 7 janvier 1989 impératrice douairière (皇太后, Kōtaigō?), elle sera ainsi impératrice sans discontinuer pendant 73 ans, de 1926 à son propre décès le 16 juin 2000, détenant alors le record de longévité dans cette charge.

    Rares apparitions publiques

    Contrairement à son époux, souvent aperçu sur son étalon Shirayuki lors des parades militaires, elle fera peu d'apparitions publiques en tant qu'impératrice avant 1947, sauf lors d'événements spéciaux comme lors des célébrations pour le 2 600e anniversaire de la fondation mythique de l'Empire (1940) ou en 1942, pour la conquête de Singapour ou lors de la 13e rencontre nationale d'entraînement physique du sanctuaire Meiji[4].

    Après la Seconde Guerre mondiale

    Après la Seconde Guerre mondiale, elle devient plus présente en remplissant notamment un rôle caritatif en tant que présidente honoraire de la Croix-Rouge japonaise à partir du 10 janvier 1947, ou encore en visitant des orphelinats, des familles touchées par la guerre ou des anciens combattants. Elle accompagne également son époux dans ses déplacements à travers le Japon ou encore à l'étranger, faisant d'eux le premier couple impérial à quitter le Japon lors d'un tour en Europe de septembre à...

    L'empereur meurt le 7 janvier 1989, à l'âge de 87 ans, et Nagako devient impératrice douairière. Sa santé l'empêchera même d'assister aux funérailles officielles de l'empereur en 1989. Devenue impératrice douairière, elle continue à résider dans le palais Fukiage, partie du Kōkyo où son époux et elle avaient leurs appartements, qui est alors rebaptisé palais Ōmiya (nom traditionnel des résidences des impératrices douairières) Fukiage. Elle y décèdera le 16 juin 2000, à l'âge de 97 ans, après avoir été placée sous respirateur la veille. Elle reçoit de son fils le 10 juillet, comme le veut la tradition, le nom posthume de Kōjun (香淳?) qui unit les kanji 香 (Kō?), qui signifie parfum ou arôme et renvoie à son nom d'artiste Tōen ou verger à pêches, et 淳 (Jun?), qui veut dire « pureté » et fait référence à ses actions caritatives. Elle est inhumée le 25 juillet 2000 au mausolée impérial de Musashino, aux côtés de l'empereur Shōwa.

  7. Ligne Kintetsu Nagoya — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Ligne_Kintetsu_Nagoya
    • Histoire
    • Caractéristiques
    • Références
    • Voir aussi

    La ligne a été inaugurée le 10 septembre 1915 entre Shiroko et Takadahonzan par le chemin de fer d'Ise (伊勢電気鉄道, Ise Denki Tetsudō?). La ligne est ensuite prolongée par étape jusqu'à Kuwana et Ise-Nakagawa entre 1917 et 1930. En 1936, la ligne est acquise par la Sangū Express Railway (参宮急行電鉄, Sangū Kyūkō Dentetsu?). En 1938, la portion Nagoya - Kuwana est ouverte par Kansai Express Railway (関西急行電鉄, Kansai Kyūkō Dentetsu?). En 1940, la Kansai Express Railway absorbe la Sangū Express Railway, avant devenir l'actuelle Kintetsu en 1944.

    Ligne

    1. Ecartement : 1 435 mm 2. Alimentation : 1 500 V par caténaire

    Interconnexion

    La ligne possède deux branches, la ligne Kintetsu Yunoyama et la ligne Kintetsu Suzuka, mais peu de services sont interconnectés. Au bout de la ligne à Ise-Nakagawa, la plupart des trains continuent vers la ligne Kintetsu Osaka ou la ligne Kintetsu Yamada.

    Liste des gares

    La ligne comporte 44 gares numérotées de E01 à E61.

    (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Nagoya Line (Kintetsu) » (voir la liste des auteurs).

    Lien externe

    1. (en) Plan du réseau Kintetsu sur le site officiel[archive] 1. Portail du chemin de fer 2. Portail des transports en commun 3. Portail de la préfecture d'Aichi 4. Portail de la préfecture de Mie

  8. Divine Nanami — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Kamisama_Hajimemashita
    • Synopsis
    • Personnages
    • Manga
    • Anime
    • Liens Externes

    Le père de Nanami Momozono a un faible pour les jeux d'argent, ce qui les fait vivre dans la misère. Un jour, son père s'enfuit de la maison et l'abandonne en laissant derrière lui ses dettes. Ne pouvant payer le loyer, Nanami est expulsée de son appartement. Elle erre alors dans les rues jusqu'à ce qu'elle fasse la rencontre d'un homme étrange, qui lui donne sa maison après avoir écouté son histoire. Il part après l'avoir embrassé sur le front. Lorsqu'elle se rend à l'adresse qu'il lui a indiquée, Nanami se rend compte que la maison est en réalité un temple, où vivent des esprits, dont un garçon avec des oreilles et une queue de renard. Elle apprend qu'en l'embrassant, l'homme a fait d'elle le nouveau dieu de la Terre et elle devra faire face à de nombreuses situations pour garder sa place en tant que divinité !

    Personnages principaux

    Momozono Nanami (桃園 奈々生?) 1. Seiyū : Suzuko Mimori 2. Momozono Nanami est une très belle lycéenne pauvre : son père adorant les jeux d'argents, ils sont criblés de dettes. Lorsque celui-ci s'enfuit en la laissant toute seule, Nanami est expulsée de son appartement. Elle fait la rencontre d'un homme mystérieux, Mikage, qui lui donne sa maison (en réalité un temple ou vivent des esprits) et lui laisse une marque sur son front. Nanami découvre que cette marque est celle de la divinité et qu'elle...

    Personnages secondaires

    Mikage (ミカゲ?) 1. Seiyū : Akira Ishida 2. Mikage est un homme mystérieux. Il était autrefois le dieu de la Terre du sanctuaire mais l'a quitté, vingt ans auparavant, pour des raisons inconnues. Il rencontre Nanami un soir, alors qu'elle est sans-abri, et lui donne la marque de divinité en l'embrassant sur son front, disant qu'elle est mieux adaptée pour ce rôle que lui. Il a les cheveux blonds et porte un trench-coat et un chapeau. Par la suite, il observe Nanami tandis qu'elle apprend à être...

    Fiche technique

    1. Édition japonaise : Hakusensha 1.1. Nombres de volumes sortis : 25[2] 1.2. Date de première publication : septembre 2008 1.3. Prépublication : Hana to yume 2. Édition française : Delcourt Tonkam 2.1. Nombres de volumes sortis : 25[3] 2.2. Date de première publication : juin 2011 3. Autres éditions 3.1. Viz Media[4]

    La production de la série télévisée d'animation est annoncée en juillet 2012 dans le magazine Hana to yume[5]. Elle est produite par le studio TMS Entertainment avec une réalisation de Akitarô Daichi et un design des personnages de Junko Yamanaka[6]. Elle est diffusée sur TV Tokyo du 1er octobre au 24 décembre 2012 à 2h05[7]. Deux OAV sont ensuite sortis le 20 août 2013 avec l'édition limitée du tome 16 du manga[8]. Une seconde saison, Kamisama Hajimemashita ◎ (神様はじめました◎?), est annoncée en août 2014[9] et est diffusée depuis le 5 janvier 2015[10].

    (ja) Site officiel[archive]du manga
    Site officiel[archive]du manga
    (ja) Site officiel[archive]de l'anime
    (ja) Site officiel[archive]de l'anime sur TV Tokyo
  9. Fresh Pretty Cure! — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Fresh_Pretty_Cure!
    • Synopsis
    • Personnages
    • Production et Diffusion
    • Films d'animation
    • Réception
    • Liens Externes

    Love Momozono, une jeune fille dynamique, qui se voit offrir, par sa mère un billet pour le concert de son idole : Miyuki du groupe Trinity. Lors du concert, une jeune fille se présentant sous le nom de Eas fait appel à un Nakewameke, qui attaque la salle. C'est en voulant sauver Miyuki que Love se transformera en Cure Peach, une légendaire guerrière Precure. Avec ses alliées Cure Berry et Cure Pine, elles vont devoir se battre contre « Labyrinth » qui veulent contrôler le monde et supprimer tout libre arbitre en remplissant la jauge du désespoir avec le sentiment de désespoir des humains. Durant leurs combats, les Precure vont affronter Westar, Soular et Eas ainsi que Moebus, le chef des Labyrinth, mais également les Nakewameke.

    Les Pretty Cure

    1. Love Momozono (桃園 ラブ, Momozono Rabu?) / Cure Peach (キュアピーチ, Kyua Pīchi?)/Cure Angel 1. Voix japonaise : Kanae Oki (ja)[1] 2. Love est une jeune fille de 14 ans admirative des Trinity, un groupe de dance dont son idole et professeur de dance Miyuki en est la capitaine. Love forme avec ses meilleures amies d'enfance, Miki et Inori, le groupe de dance, Clover ; elles seront plus tard rejoint par Setsuna. Love se transforme en Cure Peach lorsqu'elle sauve Miyuki d'un Nakewameke. Le symbole de...

    Le Royaume Sweets

    1. Chiffon (シフォン, Shifon?) / Infinity (インフィニティ, infiniti?) 1. Voix japonaise : Satomi Kōrogi (ja)[1] 2. Bébé venant du Royaume Sweets en compagnie de Tart, et doté de pouvoirs. Elle est très capricieuse et en fait voir de toutes les couleurs à Tart ainsi qu'aux filles. 1. Tart (タルト, Taruto?) 1. Voix japonaise : Taiki Matsuno (ja)[1] 2. Protecteur et babysitteur de Chiffon, il est aussi une fée de Precure censé accompagner les guerrières dans leur combat pour sauver le Royaume Sweets. Il possè...

    Labyrinth

    Les antagonistes de la série sont connus collectivement comme des habitants de Labyrinth (ラビリンス, Rabirinsu?). Leurs noms sont dérivés des points cardinaux. Les monstres épisodiques (doublés par Shintarō Nakano (ja)) sont Nakewameke (ナケワメーケ?), Nakisakebe (ナキサケーベ?) et Sorewatase (ソレワターセ?), le dernier étant un radar pour trouver Infinity.

    Pour la 6e année consecutive depuis le lancement de la franchise Pretty Cure, un grand nombre du personnel des précédentes séries a été remplacé dont Takashi Washio (ja), le créateur de la franchise[3]. La raison du changement de producteur est exposé plus tard par Washio car « il pensait qu'il n'était pas bon pour une personne de rester dans la production de la série Pretty Cure pour la poursuivre »[4]. Fresh Pretty Cure! est officialisé par Toei Animation et TV Asahi fin novembre 2008[5],[6]. Elle est réalisée par Junji Shimizu et Akifumi Zako avec des scripts écrits par Atsushi Maekawa et des character design de Hisashi Kagawa[7]. La bande originale est composée par Yasuharu Takanashi[8]. La série d'animation est diffusée au Japon sur TV Asahi et ABC à partir du 1er février 2009 à 8 h 30, en remplacement de Yes! PreCure 5 Go Go![9] ; le 50e et dernier épisode est diffusé le 31 janvier 2010, suivi la semaine suivante par HeartCatch PreCure![10]. Pour les 25 premiers épisodes, le g...

    Le film Fresh Pretty Cure!: Omocha no kuni wa himitsu ga ippai!? (ja) (フレッシュプリキュア! おもちゃの国は秘密がいっぱい!??) est sorti le 31 octobre 2009 au Japon[13]. Love, Miki, Inori et Setsuna prévoient une soirée pyjama, mais elles découvrent bientôt que tous les jouets de Clover Town disparaissent. Un vieux lapin en peluche de Love, appelé Usapyon, apparaît et raconte aux filles que le Royaume des jouets est en danger. Les Cures se rendent au Royaume des jouets pour trouver un monstre maléfique nommé Toymajin qui vole tous les jouets car il pense que les enfants ne se soucient pas vraiment d'eux, et les jettent simplement quand ils se lassent d'eux. Mais avec la puissance des Miracle Lights, Peach se transforme en Cure Angel avant de sauver les jouets et de convaincre Toymajin que les enfants se soucient vraiment d'eux. Les héroïnes apparaissent également dans la série de films crossovers, commençant par PreCure All-Stars DX: Minna tomodachi☆Kiseki no zen'in daishūgō! (ja) (プリキュアオールスターズDX みんなともだちっ☆奇...

    Le premier épisode de la série est parmi l'une des émissions de séries d'animation les plus regardées de la semaine (du 26 janvier au 1er février 2009), se classant 6e pour une moyenne d'audience de 7,4%[15]. En dépit d'être un changement dans la formule de la franchise, la série a été un succès en 2009, ce qui a sauvé la franchise de son annulation. Le scénariste en chef de la série Atsushi Maekawa a déclaré lors du Pretty Cure Thanksgiving Screening Event vol. 2 au Japon que « Fresh était un nouveau travail expérimental, et c'était la première fois que je participais à la série, donc c'était un dossier d'essais et d'erreurs en boucle. Si Fresh avait échoué, la franchise se serait terminée à partir de là. Si c'était un succès, cela aurait continué pour toujours… c'était le grand obstacle. »[16].

    (ja) Page officiel[archive] sur Toei Animation
    (ja) Page officiel[archive] sur TV Asahi
    (en) Fresh Pretty Cure![archive] (anime) sur Anime News Network
    (en) Fresh Pretty Cure![archive] sur l’Internet Movie Database
  10. Dai Sentai Goggle V — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Goggle_V
    • Synopsis
    • Personnages
    • Arsenal
    • Mechas
    • épisodes
    • Distribution
    • Autour de La Série
    • Références

    En Allemagne, dans le château de Wolfborg, l'empire de la Science sombre Desdark établit des plans de domination mondiale. Découvrant cela, le Docteur Hideki Hongô tombe entre leurs mains et est sauvé par le spéléologue Kenitchi Akama. De retour au Japon, le Docteur Hideki Hongô décide de former une équipe chargée de lutter contre l'empire de la Science sombre Desdark. Ce dernier apparait alors au Japon dans le but d'y instaurer sa loi avant de conquérir le reste du monde. Mais l'équipe formée par le Docteur Hideki Hongô se dresse contre eux. Le combat pour la liberté du monde ne fait que commencer…

    Goggle V

    1. Kenichi Akama (赤間 健一, Akama Ken'ichi?) / Goggle Red (ゴーグルレッド, Gōguru Reddo?) : 1.1. Armes : Red Ruby Whip (レッドルビームチ, Reddo Rubī Muchi?), Red Rope (レッドロープ, Reddo Rōpu?) 1.2. Attaques : Red Punch (レッドパンチ, Reddo Panchi?), Red Kick (レッドキック, Reddo Kikku?), Red Ruby Beam (レッドルビー光線, Reddo Rubī Kōsen?), Red Windmill (レッド風車, Reddo Fūsha?). 1. Kanpei Kuroda (黒田 官平, Kuroda Kanpei?) / Goggle Black (ゴーグルブラック, Gōguru Burakku?) : 1.1. Armes : Black Clubs (ブラッククラブ, Burakku Kurabu?), Black Emerald Nunchaku...

    Alliés

    1. Dr Hideki Hongô (本郷 秀樹博士, Hongō Hideki-hakase?)(épisodes 1-2, 49-50) 2. Sayuri Yamamoto (山本 さゆり, Yamamoto Sayuri?): 3. Midori Wakagi (若木 みどり, Wakagi Midori?)(épisodes 1-22) : 4. Computer Boys and Girls (Comboy) (コンピューターボーイズ&ガールズ(コンボイ), Konpyūtā Bōizu ando Gāruzu (Konboi)?) 4.1. Tatsuya Ueda (上田 達也, Ueda Tatsuya?) 4.2. Makoto Takenaka (竹中 誠, Takenaka Makoto?) 4.3. Haruo Shimada (島田 春男, Shimada Haruo?) 4.4. Daisuke Ôyama (大山 大助, Ōyama Daisuke?) 4.5. Akane Aizawa (相沢 あかね, Aizawa Akane?)

    Empire de la science sombre Desdark

    L'empire de la science sombre Desdark (暗黒科学帝国デスダーク, Ankoku Kagaku Teikoku Desudāku?) est une société secrète existant depuis l'âge du bronze, et mêlant l'occultisme à la science pour servir ses plans de conquête planétaire. Leur leader est le Fürher Taboo, un monstre aux allures de cyclope issu de la génétique. Ils opèrent depuis le château géant de la science sombre Destopia (暗黒巨大城デストピア, Ankoku Kyodaijō Desutopia?). 1. Führer Taboo (総統タブー, Sōtō Tabū?) : 1.1. Général Desgiller (デスギラー将軍, Desug...

    Goggle Brace (ゴーグルブレス, Gōguru Buresu?): Le transformateur des Goggle V.
    Goggle Sabre (ゴーグルサーベル, Gōguru Sāberu?): L'arme standard des Goggle V.
    Goggle Caesar (ゴーグルシーザー, Gōguru Shīzā?): forteresse volante des Goggle V.
    Goggle Robot (ゴーグルロボ, Gōguru Robo?) : formé à partir des trois véhicules suivants :
    Dark Science's Invasion (暗黒科学の来襲, Ankoku Kagaku no Raishū?)
    Rise up! Futuristic Warriors (起て!未来の戦士, Tate! Mirai no Senshi?)
    Destopia Attacks (デストピアを撃て, Desutopia o Ute?)
    Swelling Dark Land Mines (ムクムク暗黒地雷, Mukumuku Ankoku Jirai?)

    Les héros 1. Ryōchi Akagi : Kenichi Akama / Goggle Red 2. Junichi Haruta : Kanpei Kuroda / Goggle Black 3. Ishī Shikegi : Saburô Aoyama / Goggle Blue 4. Sanpei Godai : Futoshi Kijima / Goggle Yellow 5. Megumi Ōgawa : Miki Momozono / Goggle Pink Soutien 1. Noboru Nakaya : DrHideki Hongô 2. Hidetomo Iura, Itsuko Kobayashi, Kazuhiko Ohara, Mizuno Tomonori, Hanae Sugimoto : Sayuri Yamamoto, Midori Wakagi, Haruo Shimada, Daisuke Ōyama, Akane Aizawa (Computer Boys & Girls) 3. Chieko Hosoya : Sayuri Yamamoto Narrattion 1. Toru Ohira L'empire de la Science sombre Desdark 1. : Führer Tabû 2. : Général Desgiller (épisodes 1-49) 3. : Mazurka (épisodes 1-48) 4. : Grand Marshall Deathmark (épisodes 15-50) 5. : Bella et Beth 6. : DrZazoriya (épisodes 1-15) 7. : DrIguana (épisodes 1-15)

    Le patronyme de chacun des Goggle V contient le nom japonais de leur couleur : Aka (rouge), Kuro (noir), Ao (bleu), Ki (jaune), et Momo(rose).
    Les pierres précieuses incrustées sur les casques des Goggle V symbolisent respectivement l'Atlantide (rouge), l'ancienne Asie (noir), l'Égypte antique (bleu), Mu (jaune), et le pays Maya-Inca (ros...
    Goggle V fait partie des quatre séries Super Sentai les moins populaires (avec Fiveman, Ohranger et Goseiger)
  11. 其他人也搜尋了