Yahoo奇摩 網頁搜尋

  1. 約 4 項搜尋結果

  1. fr.wikipedia.org › wiki › VirusVirus — Wikipédia

    Un virus est un agent infectieux nécessitant un hôte, souvent une cellule, dont les constituants et le métabolisme déclenchent la réplication. Le nom virus a été emprunté au XVIe siècle par Ambroise Paré 1 au latin vīrus, ī, n. ( « venin, poison, proprement suc des plantes ») 2, 3, a.

    • Ces virus possèdent une capside symétrique qui n'est ni hélicoïdale, ni vraiment icosaédrique. Les bactériophages comme le phage T4 d’Escherichia coli sont des virus complexes possédant une tête icosaédrique liée à une queue hélicoïdale à laquelle sont attachés des poils et des fibres caudales., Le poxvirus (variole, vaccine) est aussi un exemple de virus complexe. C'est le virus animal parmi les plus grands (250 à 350 nm de long sur 200 à 250 nm de large). Certains virus se présentent sous formes bacillaires. C'est le cas du virus de la rage (famille des Rhabdoviridae) et du virus Ébola.
    • Ces virus sont de longs cylindres (300 à 400 nm), creux, composés d'un type de protomère enroulé en spirale hélicoïdale formant des anneaux appelés capsomères. Ils peuvent être rigides ou flexibles. Le matériel génétique est logé à l'intérieur du tube. Le virus de la mosaïque du tabac est un exemple de virus hélicoïdal très étudié.
    • En plus de la capside, certains virus sont capables de s'entourer d'une structure membranaire empruntée à la cellule hôte. Cette enveloppe membranaire est composée d'une bicouche lipidique qui peut posséder des protéines codées par le génome viral ou le génome de l'hôte. Cette enveloppe donne quelques avantages aux virions par rapport à ceux composés d'une capside seule, comme la protection vis-à-vis d'enzymes ou de composés chimiques. Les virus enveloppés sont par contre plus fragiles dans l'environnement extérieur, sensibles aux détergents et à la dessiccation. Les glycoprotéines, formant des spicules, fonctionnent comme des récepteurs permettant de se fixer sur des cellules hôtes spécifiques., Les virus de la grippe (famille des Orthomyxoviridae), le VIH (famille des Retroviridae), sont des exemples de virus enveloppés.
    • La capside icosaédrique entraîne une apparence sphérique du virus. Les protomères sont organisés en capsomères, disposés de manière régulière et géométrique. Un capsomère est composé de cinq ou six protomères, appelés pentons aux sommets et hexons au niveau des faces et des arêtes., Parmi les virus icosaédriques, les parvovirus ont une capside formée de 12 capsomères, les poliovirus 32 capsomères, les papillomavirus 72 capsomères, tandis que la capside des adénovirus est constituée de 252 capsomères.
  2. Les Hantaviridae sont une famille de virus de l'ordre des Bunyavirales. Elle tient son nom de la rivière Hantan en Corée du Sud où une flambée épidémique causée par une espèce de cette famille fut observée 2 . Taxonomie [ modifier | modifier le code] La famille contient les genres suivants 1 : Actantavirinae Actinovirus Agantavirinae Agnathovirus

    • Histoire
    • Les Papillomavirus Humains
    • Épidémiologie et Transmission Du Virus
    • Manifestations Cliniques Des Infections à Papillomavirus
    • Papillomavirus et Grossesse
    • Pouvoir pathogène et génotype
    • Prévention
    • Traitement et Prise en Charge
    • Voir aussi

    Vers 1925, Georgios Papanicolaou décrivait des anomalies de la forme, de la taille et du noyau des cellules du col utérin en rapport avec le cancer de col de l’utérus mais sa découverte ne fut considérée en médecine que vingt ans plus tard. Ce dépistage cytologique avait une sensibilité moyenne (50 %[11])[citation nécessaire]. Sa découverte fut le ...

    Ce sont des virus à ADN, petits et qui infectent les épithéliums. Ils sont particulièrement résistants dans le milieu extérieur (froid, solvants organiques, détergents). Le génome est constitué de 8 000 paires de bases. Le virion est non-enveloppé, la capside est à symétrie cubique constituée de 72 capsomères en structure icosaédrique, de 55 nm de ...

    Avec environ 4 500 nouveaux cas de cancers par an en France (col de l’utérus, vulve, vagin, anus et oropharynx)[19], les femmes sont les plus touchées par les cancers induits par différentes souches de papillomavirus mais les infections à VPH concernent également les hommes avec environ 1 750 nouveaux cas de cancers VPH-induits chaque année en Fran...

    Manifestation cutanée

    De 1 % à 2 % des hommes et des femmes infectés présenteront des condylomes exophytiques cliniquement visibles. La période d’incubation est d'environ deux à trois ans pour les condylomes exophytiques, exceptionnellement jusqu'à quatre ans après le rapport à risque. Les lésions exophytiques cliniquement visibles sont rarement associées au cancer : seuls certains génotypes du VPH sont associés aux cancers du col de l’utérus, de la vulve, du pénis et au cancer anorectal. L'ADN de certains sérotyp...

    Une étude de 2016 montre une prévalence globale du VPH dans les grossesses normales à terme à 17,5 % (IC à 95 %; 17,3 à 17,7) pour le col de l'utérus, à 8,3 % (IC à 95 % ; 7,6 à 9,1) pour le tissu placentaire, à 5,7 % (IC à 95 % ; 5,1 à 6,3) pour le liquide amniotique et 10,9 % (IC à 95 % ; 10,1 à 11,7) pour le sang de cordon ombilical[65]. Par con...

    Le pouvoir pathogène des papillomavirus humains dépend : 1. du statut immunitaire de la personne infectée : les déficits immunitairesfavorisent ce type d'infection (immunodépression congénitale, transplantations, VIH, traitements immuno-suppresseurs, grossesse) ; 2. de l'existence d'un tabagisme ; 3. de facteurs génétiques favorisant la transformat...

    La vaccination est l'unique mode de prophylaxie efficace mais ne couvre pas l'ensemble des souches du virus ni les personnes déjà infectées par le virus. L'utilisation du préservatif n'est en revanche pas un mode de protection fiable pour se prémunir du virus[5]. Le risque de contamination est directement corrélé avec le nombre de partenaires sexue...

    Les condylomes sont souvent récurrents. Cependant, on observe une disparition complète des condylomes génitaux externes chez 80 % des patients qui en présentent. Il n'existe aucun traitement permettant la guérison d'une infection à papillomavirus. Après le traitement, il se peut que le virus soit toujours présent même si les condylomes ont disparu....

    Bibliographie

    1. « Human Papillomaviruses », IARC Monographs on the Evaluation of Carcinogenic Risks to Humans(monographies du CIRC), volume 64, 1995. 2. « Human Papillomaviruses », IARC Monographs on the Evaluation of Carcinogenic Risks to Humans(monographies du CIRC), volume 90, 2007. 3. « Les papillomavirus humains », La revue Prescrire, no 280, pages 112-117, février 2007.

    Articles connexes

    1. Papillomavirus 2. Protéines E6-E7 du virus du papillome humain 3. Vaccin contre les infections à papillomavirus humain 4. Virus 5. Virologie

    Liens externes

    1. Site du Centre national français de référence des HPV, Institut Pasteur 2. Site grand public sur tous les aspects du HPV HPV : Les réponses à vos questions 1. Portail de la médecine 2. Portail de la virologie

  3. Au début des années 2020, la maladie à coronavirus 2019 est une pandémie, qui bouleverse l'activité humaine sur la totalité de la planète, à travers des confinements généraux, de strictes mesures sanitaires, la fermeture des frontières, et le ralentissement ou l'annulation dans de nombreux secteurs économiques ou événementiels.